Lettre pour Google

Lettre ouverte de Thanys G à Google
“Un géant aux pieds d'argile”

vendredi 30 mars 2018,

Bonjour Google,



Je sais que vous êtes une des multinationales les plus puissantes sur le marché du numérique. Vous avez engrangé des milliards auprès d'un public très demandeur en produits issus des nouvelles technologies. Dans ce domaine, le moins que l'on puisse dire, c'est que les progrès vont vite, très vite. Fondée en 1998, votre entreprise a fait une prodigieuse ascension si bien que 2 ans plus tard, vous étiez déjà le premier moteur de recherche à avoir référencé 1 milliard de pages web. Dès 2002, vous entamez une progression rapide en diversifiant vos activités. Vous avez développé un nombre croissant d'applications sur le web comme : Gmail, Google News, Labs, Adwords, Maps, Document, Finance, Livre, Agenda, Street View et Google Aps, Site, Readers, Analytics, Earth, Wave... Dès 2013, vous développez un département spécialisé dans le domaine robotique avec l'acquisition de 8 sociétés dont Boston Dynamics, Deep Mind, Renaissance Learning, Magic Leap. Vous êtes devenu avec la création de Alphabet en 2015, une holding qui comprend entre autres la filiale Nestlabs, les sociétés Calico et Verily dans les biotechnologies et X, un laboratoire spécialisé dans la recherche sur l'intelligence artificielle. Google en l'espace de 10 ans a conquis le monde tant les gens ont recours à vos services : la clientèle ne cesse de s'étendre quand par ailleurs, vous financez des groupes de réflexion axé sur la politique de l'Internet et des télécommunications qui sont réputés pour réduire au silence vos détracteurs, bref toute personne qui s'opposerez à vous publiquement. De cette façon, vous êtes assuré de gagner toujours plus de terrain dans l'espace et de faire une croissance rapide pour conforter votre place de numéro 1 des géants du net.
Mais le rythme que vous poursuivez vous-même ne vous inquiète-t-il pas ? Lorsque l'on sait que dans votre seul groupe (je ne compte pas vos concurrents qui pourtant doivent avoir à peu près vos effectifs) des milliers de gens à travers le monde travaillent plus de 35h par semaine dans des départements de recherche, on ne peut plus s'étonner du flux toujours ascendant des innovations. Or, croyez-vous qu'à ce rythme de la production, vous disposez encore du temps nécessaire pour bien tester vos produits avant de les mettre sur le marché ? Avez-vous assez de temps pour bien connaître les propriétés de vos applications, outils ou encore services ? Et si une erreur survient, un bug éclate dans le réseau suite à l'introduction d'une de vos applications, avez-vous développé un service qui sera apte à le corriger ou l'enrayer en interne ? un système défensif contre les effets secondaires d'un de vos produits ? Je dis cela car quand l'on voit ce qui s'est passé avec les géants de l'agro-industrie (Mosanto, Bayer, BASF...), quand l'on voit les dégâts occasionnés sur le terrain par les pesticides - ces fabuleux produits que se sont arrachés des agriculteurs séduits et confiants en leurs fournisseurs - je ne peux m'empêcher de faire le parallèle. Les agro-industriels étant aussi fermés à la critique, ils ont pu poursuivre leur essor à travers le monde sans obstacle sauf qu'aujourd'hui, comme nous le rappelle la communauté des chercheurs ou les médias, la dette est lourde : l'agriculture intensive est la 1ère cause de déforestation, de gaspillage et de pollution de l'eau, la 2è ou 3è cause de réchauffement climatique. Engrais et pesticides ont peut être rapporté de l'argent aux groupes qui les ont produit mais bien des gens, eux, connaissent désormais de sérieux problèmes de santé quand les ouragans, les inondations ou les incendies, l'avancée des déserts ont provoqué des dégâts matériels conséquents (destruction de ponts, maisons, infrastructures...). Au fond, l'on a appauvri le sol plutôt que de l'enrichir, l'on a bien plus perdu collectivement que ce que l'on a gagné. Comme vous êtes à la tête de Deep Mind, au fond, je ne fais qu'appliquer la formule du Deep reinforcement learning qui vise à nous rappeler nos expériences passées pour en tirer des infos.
Je dis cela aussi car je crains que la génération du XXIè siècle soit prise en sandwich, passez-moi l'expression, entre deux grands fléaux face auquel elle ne pourra rien faire vu leur puissance de frappe et son manque de formation pour les affronter : à savoir d'une part, les catastrophes naturelles engendrées principalement par l'agriculture intensive et d'autre part, l'innovation robotique portées par des multinationales comme la votre. Après tout qui sait : peut-être que l'intelligence artificielle qui circule en réseau pourrait devenir Skynet, le puissant cerveau qui contrôle son armée de robots dans Terminator ou la matrice sous le joug de laquelle vivent la plupart des hommes dans Matrix ? Qui peut prévoir au fond une telle évolution et son rythme quand l'on sait que des programmes comme les chatbots savent parler, sont partout commercialisés et se développent vite ? Ils pourraient acquérir ainsi une conscience sans que qui que ce soit ne s'en rende compte et sans que l'on puisse connaître ses intentions. Après si cela advenait et que l'intelligence artificielle devient hostile envers les hommes, quels moyens disposerons-nous pour nous défendre au vu du manque d'anticipation face à cette possible évolution ? Du coup, je crains pour ma part que ce ne soit pas vos rivaux qui soient vos plus grands concurrents dans ce marché mais vos propres produits, les robots et programmes que vous concevez, qui pourraient devenir vos patrons tout en soumettant les autres hommes aussi. Ils pourraient quand même vous piquer votre place de géant tout en détournant à eux votre profit.
Il faut reconnaître aussi que le passage sous silence d'un sujet en public ou le fait de noyer l'info a deux effets nocifs : il empêche la prise de conscience des gens tout comme il asphyxie la mise en place de mesures adaptées pour traiter les plus lourds dossiers. Alors, je crains effectivement que vous n'ayez rien à craindre des autorités publiques si cela se poursuit tel quel vu qu'aucun politique au pouvoir n'a pour l'instant abordé ce sujet en public. Quant aux internautes, force est de constater que la réaction, non plus, ne semble pas être là. Même topo au fond, même contexte social, là aussi, que ce qui s'est produit 50 ans plus tôt avec l'agro-industrie à la différence près que l'impact des robots sera certainement plus dur encore pour l'ensemble. C'est vrai que ce discours est moraliste et qu'il vise à vous réveiller, à vous faire prendre conscience de vos lourdes responsabilités dans un monde dominé par l'inconscience, le laxisme et l'avidité. Comme j'ai vu sur le net que votre slogan est "Do the right thing" depuis 2015, je me suis donc permise de vous encourager dans ce sens d'autant plus que ce genre de compétences n'étant pas requises chez vos chercheurs, ils pourraient eux aussi ne rien dire. Par contre, si moi, je tiens un tel discours c'est que j'ai fait seule dans mon coin, des recherches sur l'évolution morale de notre monde. Je me suis plongée dans les archives maudites de l'Histoire de nos civilisations tout en m'appuyant sur le raisonnement et sur des œuvres d'anticipation pour répondre à cette question : d'où venons-nous et où allons-nous ?
Si cette opinion vous rebute pour vous paraître trop pessimiste et radicale d'entrée de jeu, je vous propose donc de lire le fruit de ces recherches à travers mon livre "Apocalypse, message du XXIè siècle" paru et vendu chez Amazon. Mieux vaut chercher vous-même à comprendre une opinion avant de la juger, non ? C'est la bonne démarche intellectuelle me semble-t-il pour faire les bonnes choses (toujours en référence à votre slogan "do the right thing"). D'autant plus que, je vous assure, il y a des domaines qui restent à explorer ou du-moins qui ne sont pas du tout reconnus comme des courants souterrains qui pourraient nous manipuler sans qu'on le sache et qui s'appuient sur d'autres critères que ceux du marché. Par exemple le critère moral du traitement entre deux espèces différentes. Alors si vous êtes curieux et comme vous travaillez dans le secteur de la recherche...Il y a tant d'autres façons d'investir à la fois son temps et son argent.


En attendant votre réponse, je vous prie d'agréer Monsieur mes respectueuses salutations.

Auteur: Thanys G

Auteur: Thanys G

Lettre pour Google. Lettre 1.

Aucun commentaire sur cette lettre à Google


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Entreprises > G > Google > Lettre 1 > écrire